• 6.

    En attendant Noël : sixième

     

    En attendant Noël, maman fantôme a fait rugir les casseroles, a posé du blush et du rose sur ses lèvres et ses joues, elle a revêtu sa robe à paillettes.

    6.

     

                    En la découvrant si belle, papa vampire en est resté sans voix, il a embrassé avec mille délicatesse sa joue douce puis embrasé ses lèvres d'un fougueux baiser.

    6.

                            Depuis que l'éternité leur appartient, jamais mes parents ne se sont autant aimés.

                            Sparadrap, ma sœur, et moi sommes arrivées milieu de matinée. 

    6.

                                C'est fou mais il est bien plus facile de se confier sur sa vie, ses aspirations lorsqu'on ne vit plus ensemble.  Le repas, de mémoire, ne fut jamais aussi animé que ce jour-là. 

    6.

                                  Oui, nous étions bien installées à San Myshuno.  Oui, ma soeur, ado, prenait ses études très au sérieux.  A vrai dire, avoir accepté qu'elle m'accompagne avait été la meilleure décision que je n'avais jamais prise.  Sparadrap s'occupait plus et mieux de moi que personne d'autre.  Elle faisait la cuisine, avait pris un boulot pour m'aider à payer les factures, elle riait souvent.  Un vrai bonheur de vivre avec elle.  Avions-nous des amoureux?  Oh mais non, nous n'avons pas le temps, enfin.  Enfin, je parle pour moi; mais je pense que Sparadrap m'en aurait parlé si elle avait eu un petit ami. 

    6.

                                La soirée s'est terminée sur une bataille de geeks, puis papa vampire nous a mises à la porte, si, si.  Il commençait à avoir faim et ni Sparadrap ni moi n'avions envie de lui servir d'en-cas.  

    6.

                                 En rentrant à l'appart', Sparadrap et moi nous sommes tombées dans les bras l'une de l'autre.  Ouf, ça fait du bien d'être chez soi.  Voir les parents une fois par an, c'est énorme.  Il faut dire que supporter un papa vampire et une maman fantôme, ce n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît.  

    6.

     

    « 5Sommaire »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Mars 2017 à 21:05

    Que j'aime ta petite famille qui sort de l'ordinaire. Noëlle est devenue une belle jeune femme et quelle complicité avec sa soeur ♥

    C'est vrai que les parents sortent de l'ordinaire, mais qu'importe, ils s'aiment c'est l'essentiel.

    Et tu as bien résumé la vie familiale : pour mieux se supporter, voyons nous moins souvent !^^

    2
    Mardi 14 Mars 2017 à 09:50

    Oh merci beaucoup, Agathe ♥♥  Je l'aime beaucoup aussi, ma petite famille.  Je suis déjà en mode "je m'arrache les cheveux" parce que je ne veux pas que les filles vieillissent trop vite.  Je suis incorrigible.  J'ai vraiment un problème avec le temps qui passe, moi :p

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :