• Jour 0

     

     

    Jour 0

    Eulaline faisait son jogging avec grâce, au milieu des pétales de rose qui virevoltaient joyeusement autour d'elle, en ce bel après-midi ...

     

     

    Comment ça, ce n'est pas crédible?

    Bon ok, j'avoue... elle mangeait une glace, sa quatrième de la journée, oui, mais bon, elle aime ça aussi, les glaces,  ce n'est pas de sa faute; puis c'est l'été, quoi!...

     

     

    Lorsqu'une idée la frappa de plein de fouet (si, c'est vrai!  parfois, elle a des idées, Eulaline!)...

     

     

                  Bon, d'accord, ce n'était pas vraiment une idée mais plutôt une question... enfin deux.

                 1.  Combien de temps pour gagner cinq étoiles dans un restaurant?

                 2.  Était-ce possible de vivre dignement et fonder foyer uniquement à partir des revenus de ce dit restaurant? 

                     Ces questions valaient la peine d'être posées et elle s'en ouvrit au premier passant qui eut le malheur de poser ses fesses à côté des siennes.

     

     

                             Eulaline réalisa très vite que le badaud était le candidat idéal pour se lancer dans cette aventure: pas un  penny en poche, aucune compétence, pas de famille, pas d'ami, pas d'amoureux/se, pas d'enfant (ni chien ni chat, ça on s'en doutait) ... Bref, un bébé qui vient de naître mais avec une taille de jeune adulte.  Extra.  Ni une ni deux, l'affaire était conclue autour d'une glace.

     

     

                       L'homme aurait pu s’appeler Pierre-Paul Jacques mais non, il s'appelait Florent et il n'accepta le challenge qu'à condition de pouvoir à tout moment, se retirer de l'aventure.  Eulaline, grand seigneur devant l'éternel, accepta, proposant même qu'en cas de rupture de contrat, l'homme garde tout ce qu'il lui aurait été acquis.

                         Mais soudain, le voyant s'étouffer avec la glace, un doute : avait-elle misé sur le bon candidat?  Il paraissait quand même bien empoté, celui-ci.

     

     

                          Et son petit cœur de s'écrier, craignant l'avoir perdu avant même d'avoir débuté l'aventure:

                                "Parmi nous, rest', ô Florent." 

                       Ce qui fit, oui, je sais c'est désolant, le titre et le commencement de cette aventure: Resto Florent.

    Jour 1 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Août 2016 à 21:52

    J'aime beaucoup l'idée( surtout pour le titre)et j'ai hâte de lire la suite!

    2
    Samedi 13 Août 2016 à 13:02

    Merci, PrincesseSey.  Ce défi, c'est vraiment pour m'amuser.  Franchement, j'ai de gros doutes quant à sa réussite :o  Autant, les étoiles à obtenir, ça devrait le faire, autant le reste, ça m'étonnerait beaucoup.  A suivre donc :D

    3
    Samedi 20 Août 2016 à 20:05

    Voilà encore une lecture agréable. Un super commencement :)

    4
    Jeudi 25 Août 2016 à 11:50

    Très sympa cette mise en bouche !!! ^^

    Et bon courage à Florent !!yes

    5
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 23:06

    Hello Eulaline

    C'est incroyable ce que les simettes peuvent faire avec les sims, bravo

    c'est un très joli travail

    Amitiés

    Jo

    6
    Samedi 13 Mai à 19:00

    À ton tour, Floflo ! Ahah...

    ''elle aime ça aussi, les glaces,  ce n'est pas de sa faute; puis c'est l'été, quoi!...'' Tout à fait. La glace à l'érable, c'est la vie, eh !

    ''1.  Combien de temps pour gagner cinq étoiles dans un restaurant?'' Est-ce que « des plombes diablement interminables » est une réponse acceptable ?

    ''2.  Était-ce possible de vivre dignement et fonder foyer uniquement à partir des revenus de ce dit restaurant?'' Avec bien de la patience, sûrement c:

    ''Ni une ni deux, l'affaire était conclue autour d'une glace.'' La glace c'est la vie, j'ai dit !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :