• Jour 27

    Vendredi

      Oh... un sourire ce matin?  C'est le monde à l'envers ou ...

    Jour 27

         Hé!  mais qu'est-ce qu'elle fait là, cette demoiselle, ce matin, chez toi, Florent?

        Euh non, ne me réponds pas, je préfère ne pas savoir, finalement!

    Jour 27

    Bref, c'est l'heure du boulot, là, vous allez être en retard tous les deux.

     Oh mais que c'est gênant... je t'assure, Florent.  Parfois, tu fais n'importe quoi.

    Jour 27

    Re-bref... allez zou, boulot!

    Ah et bien, elle avait senti mon inquiétude, la faucheuse.  Voilà qu'elle se ramène par ici.

    Heureusement que je sais que la voir rappliquer n'est pas forcément synonyme de désastre. 

    Jour 27

     

    Ah!  Qu'est-ce que je disais?

    Jour 27

    Jour 27

     Il est temps, grand temps de rentrer, Florent.  Une dernière vaisselle et au lit.  

    Jour 27

     

    Ne fais pas cette tête, tu pourras lire un peu avant d'éteindre, promis.  Mais non, pas de jolie serveuse ou d'attirante cuistot, ce soir.  Tu veux donc que tous les sous investis sur ses demoiselles soient perdus à jamais.  Voyons, tu n'es pas sérieux, Florent.

    Jour 27

    « Jour 26Jour 28 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :