•  

     Dimanche 

    Le temps de réaliser qu'il était désormais propriétaire d'un magnifique lopin de terre sablonneuse,...

     

    Jour 1 

     

             ... le temps de s'y allonger, de rêver à ce que pourrait être sa vie ici...

     

    Jour 1 

     

                           ... et Florent réalise qu'il lui faut sans tarder acheter un petit restaurant, sympa.  

     

    Jour 1

     

                                    Ni une ni deux, il jette son dévolu sur le "Repaire du quai", un petit établissement de bord de mer.

     

    Jour 1 

     

    Les embauches des serveuses, hôte et cuisinière sont menées tambour battant et voilà déjà que le monde se presse et s'empresse.  Un vrai succès.  Et malgré l'appréciation officielle : une étoile, les convives se présentent plutôt optimistes avec la sensation que pour le moins, l'établissement de Florent vaut bien trois étoiles (je suis d'accord).

     

    Jour 1

     

    Oh!  mais déjà se termine première journée qui s'est finalement plutôt bien passée, même si la surprise est grande de ne découvrir que 6 critiques enregistrées.  

     

    Jour 1

     

    Si Lucie Moreau, la cuisinière, apparaît satisfaite de son sort, c'est que notre ami, Florent, de façon malencontreuse s'est senti obligé de lui  offrir une promotion; alors qu'il voulait juste lui faire profiter d'une formation.  Aaarfff... espérons que cet empressement -cette maladresse? - n'ait pas  de néfaste conséquence.

    Jour 1

     

    La nuit tombe au Répaire.  Florent déplie sa tente.  Il dormira là, ce soir.  Fais de doux rêves, Florent.               

     

    Jour 1

    Jour 1

     


    2 commentaires
  •  

    Lundi

     

    C'est avec enthousiasme que cette deuxième journée de dur labeur débute.  La majorité du temps, notre pauvre Florent est mis  à contribution pour nettoyer derrière son inexpérimentée serveuse qui en plus de laisser tomber les plats, oublie systématiquement de débarrasser les tables.  Zen, Florent, zen!

    Jour 2

     

     

     La zen attitude semble payante: la journée se termine au mieux.  Les critiques sont élogieuses et voilà que le compte des critiques offre une étoile de plus à notre ami.  Beau travail, Florent.  Hé!  Hé!

     

    Jour 2 

     

                      Mais la zen attitude rend nerveux aussi et plus tendu que jamais, Florent a décidé d'aller se divertir un chouïa en ville, ce soir.  Dépité, il constate que son compte en banque personnel est bel et bien à zéro et mis à part un verre d'eau et un bol de chips, il n'aura pas grand'chose d'autre à se mettre sous la dent.  

    J'ai comme l'impression que notre ami ne voit ici que le verre à moitié vide. Allons, Florent, qui sait?  Deux étoiles et demi, c'est peut-être déjà l'annonce de la fortune au bout du tunnel .. ?

                       Courage, Florent! 

     

    Jour 2 

     

                      Alors que la nuit est depuis longtemps tombée sur le Repaire et alentours... 

     

    Jour 2 

                      ... Florent regagne son lit de camp, peut-être moins confortable et moins divertissant qu'une tente, certes; mais il n'a pas eu le choix, Florent, il a dû la troquer, plus tôt dans la journée contre une poubelle.  Le sot, il l'avait oubliée au moment de l'inventaire de l'état des lieux!  Heureusement, il ne pleut jamais ici et juste avant de fermer le repaire, il a pu s'offrir cette couche.  C'est mieux qu'un banc dans un parc, non?  

         

    Jour 2

                     


    3 commentaires
  • Mardi - Jour 3 

    C'est de bien belle humeur que nous retrouvons notre jeune ami, ce matin, prêt à bosser comme jamais! 

    Jour 3        

                       Plein de bonnes intentions, c'est le sourire aux lèvres que les festivités débutent.  Malheureusement, au fil de la journée, la tension monte et de plat renversé en plat renversé, Florent craque et sans ménagement s'en va passer sa colère sur sa pauvre serveuse.

                                               "Est-ce possible d'être si empotée, bon sang de bois!"  

    Jour 3 

                         Cette petite mise au point semble porter ses fruits et le Repaire du quai ferme ses portes sur un généreux score de trois étoiles scintillantes, à présent. 

    Jour 3

                        Cependant, notre Florent, en cette chaude soirée d'été, ne semble pas totalement serein.  Il a besoin de se changer les idées, de voir du monde, d'évacuer toute la tension de la journée.  

    Jour 3

    C'est au club de sport que le portent ses pas.  Un yaourt fera office de dîner.  Mais arrête de reluquer la jeune fille sur son banc d'exercices comme ça, Florent.  Cela en deviendrait presque inconvenant. 

    Jour 3 

                    A quoi rêve donc Florent, ce soir, la tête dans les étoiles?

                    Difficile de l'imaginer sans s'en inquiéter.

                    Allez, au lit, mon gars, demain, c'est encore une longue journée de travail qui t'attend!

    Jour 3 

     


    4 commentaires
  •  

    Mercredi - Jour 4

     

    Ah évidemment, le réveil est difficile, ce matin.  Si faire du sport, c'est bon pour la santé, ça peut vous claquer en moins de deux aussi.  Surtout, si, en rentrant, on passe deux plombes à écouter les vagues s'échouer sur le bord de plage au lieu de se mettre au lit! 

    Jour 4 

                            Allez, zou!  Et arrête de grimacer devant la porte du réfrigérateur.  Non, tu n'as pas les moyens de te mettre à cuisiner, puis franchement, tu penses vraiment que tu as le temps, mon pauvre ami? 

    Jour 4 

                           Ah-ah!  Notre Florent joue au stratège, il tente de faire augmenter ses revenus en se servant des avantages.  Nous verrons si de gras pourboires permettront à notre petit gars de mettre un peu de beurre dans ses épinards; enfin, plutôt du sucre dans son yaourt. 

    Jour 4

                Voilà, c'est parti!  Oyez, oyez: le Repaire du quai est ouvert.  Bienvenue à tous!

    Jour 4 

          Oh!  Mais qui arrive là?  N'est-ce pas une flippante critique gastronomique?  Florent, il va falloir la jouer serrée... 

    Jour 4 

                   Même si la critique est élogieuse...  Quand même: quatre étoiles, ce n'est pas rien...  

    Jour 4                         Florent stagne à trois étoiles, étincelantes, certes mais trois... 

    Jour 4

    Jour 4

                      Heureusement, la journée n'est pas totalement perdue, puisque notre ami a trouvé, oublié sur une table un cocktail.  Cela le changera du sempiternel verre d'eau.  Hé!  Hé!  Sacré filou, notre Florent! 

    Jour 4


    4 commentaires
  •  

     Jeudi

     Il y a des jours comme ça, on se lève et on ne sait pas pourquoi.   

    Jour 5

    Jour 5 - Jeudi Jour 5 - Jeudi 

                         Alors on se dit, enfin Florent se dit, qu'il serait plus prudent de ne pas ouvrir le restaurant tout de suite et que si l'ennui est mère de tous les vices, il faudrait sans tarder, se divertir un peu.  Quoi de mieux que rejoindre la bande des fêtards? 

    Jour 5 - Jeudi

                Mais qui vois-je?  N'est-ce pas la jeune fille qui s’entraînait l'autre soir sur le banc d'exercices et que notre ami ne pouvait quitter des yeux?  Éva, c'est ça!  

                  "Ah tiens, Éva, toi ici?"

                  Il va nous la jouer innocent, évidemment, mais je ne suis pas dupe, hein?! 

    Jour 5 - Jeudi 

                      Je m'en doutais... :/  Tellement-tellement prévisible.  Mais quand même, visiter le placard?  Déjà?  Tu la connais à peine, cette jeune fille.

                        Allez zou, un bisou, au revoir, il est temps de bosser à présent que le moral est meilleur.  Tu m'étonnes!  Fripon, va! 

    Jour 5 - Jeudi  

                      Et bien, il y a du bon à prendre du bon temps, apparemment.

                      Lorsque revient la flippante critique gastronomique, Florent est au taquet et celle-ci renouvelle son appréciation: quatre étoiles.  Joli! 

    Jour 5 - Jeudi 

    Jour 5 - Jeudi

                 Et cette fois, c'est officiel.  Oh yeah! 

    Jour 5 - Jeudi

    Jour 5 - Jeudi

    Il ne reste plus qu'à s'occuper de l'intendance.  Sacrée journée!  Bonne nuit, Florent. 

    Jour 5

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique