•  

    Jour 6 - Vendredi 

     Un jour nouveau se lève sur le Repaire, ça se sent.

    Jour 6 

    Manon, la serveuse irascible et empotée débarque avant tout le monde, avec un regard de "killeuse".  J'en serais presque à me dire que c'est elle que j'aurais dû choisir pour mon challenge. 

    Jour 6  

        J'ai dit "presque" parce que Manon est Manon; et Manon refuse ostensiblement de s'occuper de la famille Gothik, aujourd'hui, pourtant habituée depuis cinq jours à la table du Repaire.  Pourquoi?  Aucune idée, mais la sanction est immédiate.  Agacée, on le comprend, la famille de Vladimir finit par quitter le restaurant sur une vilaine note de "une étoile".  Une pauvre et malheureuse étoile qui fait baisser ostensiblement la note du jour de notre restaurant.

    Jour 6  

    Résultat: nous aurions pu obtenir  la tant escomptée note de 5 étoiles (voire quatre et demi) mais lamentablement nous stagnons à quatre étoiles.  La déception est grande.  Mon cœur saigne. 

     

    Jour 6

    Jour 6  

          Mais Florent, lui, refuse de se laisser abattre et il met à profiter quelques sous pour offrir à son restaurant une nouvelle table et s'offre pour son plaisir, une chaîne Hi-Fi.  Ah! ah!  Evidemment que je dis oui, je ne suis pas une tortionnaire de sims!

    Jour 6

     Lorsque Florent allume la radio pour la première fois, c'est le Maestro qui donne de la voix:

     ♫♫♪♪ "Quand tu crois enfin que tu t'en sors

                     quand y en a plus et ben y en a encore!  

                                Alors on danse..." ♫♫♪♪

    Dois-je y voir un signe?

    Jour 6 

    Que nenni! 

    Bonne nuit, Florent.


    2 commentaires
  • Jour 7 - Samedi

                 Notre Florent se régale, ce matin.  Il envoie des messages à toute sa bande.  C'est vrai, c'est chouette d'être une bande mais il ne faudrait pas oublier l'objectif premier du contrat, n'est-ce pas, Florent?  Bien sûr, bien sûr...  et aller t'habiller aussi...Bien sûr, bien sûr.

    Jour 7 

            Les premiers convives et les suivants arrivent en masse.  Pourquoi, ils arrivent toujours tous en même temps?

             Ah!  Mais c'est encore la flippante critique gastronomique que je vois là... Espérons que Manon la serveuse soit mieux lunée et ne refuse pas de prendre sa commande comme elle le fit, la veille, avec les Gothik.  Ce serait une catastrophe!

    Jour 7 

                        Cette fois, il n'y a pas de catastrophe et même victime d'un besoin pressant, Manon ne commet aucun impair.

                        Et magnifique, cette belle journée se termine par un comptage à quatre étoiles et demi.  Et bien... si proche du (premier) but, c'est magnifique, j'en pleurerais presque.

    Jour 7

    Jour 7

           Oh mais je connais cette tête... C'est la tête du Florent qui veut faire la fête...  Bon, c'est vrai, il l'a bien mérité! 

    Jour 7 

                  C'est beau, une ville, la nuit.

    Jour 7 

                 Florent profite à fond du DJ, du dance floor, ... mais ce soir, il n'est pas d'humeur enjôleuse et les tentatives de drague de Jade (membre de son groupe) reste sans effet.  Ou alors, Florent a-t-il une autre personne en tête?  La jolie Eva lui manque-t-elle, ce soir?  Oh que c'est mignon...

    Jour 7 

                          Le retour au repaire l'est moins: le frigo a lâché et avant de se coucher, Florent préfère s'en occuper.

    Jour 7 

                    Ah ça, on ne peut pas dire: il ne manque pas de courage, notre ami!

                    A demain, Florent!


    5 commentaires
  •  Ah c'est dimanche!

    Florent sent que ça va être une belle journée!

    Jour 8

    Et que les clients seront nombreux.  Alors sous le regard dépité de Manon, Florent engage une seconde serveuse, en croisant les doigts très forts que celle-ci soit moins caractérielle que l'autre.  En tout cas, elle a l'air de gérer.

    Jour 8 - Dimanche 

                        Evidemment, à la mi-journée: mutinerie au sein du personnel!  

    Jour 8 

    Florent l'a déjà encouragée ce jour, il ne lui reste plus qu'à lui offrir une promotion (euh franchement, ça va nous coûter cher, cette affaire!)

    Jour 8 - Dimanche

                         Mais bon, il fallait agir: pas le choix; surtout que la flippante critique gastronomique faisait à nouveau son entrée dans le restaurant.  Il valait mieux qu'une Manon moins insatisfaite s'occupe d'elle, si vous voyez ce que je veux dire... 

    Jour 8 

                             Ouf!  C'est payant, dis donc!  J'en reste comme deux ronds de flan, roulée à terre, le ventre en vrac!  Cinq étoiles, elle nous donnerait, la dame!  Si je pouvais, je l'afficherais dans mes toilettes, dis donc! 

    Jour 8

            Euphorique, voilà Florent qui décide d'offrir une promotion aussi à son hôte.  Ouiais... je ne suis pas sûre que c'était vraiment vraiment obligé, tu vois.

    Jour 8 

    Bon officiellement, le repaire n'a que quatre étoiles et demi.  Que?  Tu plaisantes!  C'est génial.   

    Jour 8

    Jour 8

                                 Et ça se fête!

                                 Oh qui voilà?  Éva, bien sûr!  Oh mais 'y a du rififi entre Florent et Jade!  Et la surprise est que ça n'a pas l'air de déplaire à Éva.

    Jour 8 

               Florent en profite.  Il n'est pas du genre à se préoccuper du pourquoi et du comment apparemment.  Surtout lorsque la belle se jette sur lui.

    Jour 8 

                Oh, qu'il est mignon, Florent.  Il offre une rose à sa belle.  En revanche, le regard d’Éva me laisse perplexe.

                 "Euh je prends la rose mais on n'est pas un couple, hein, Florent?  Ne vas pas te faire des films."

    Jour 8 

                 Oh!  Voilà qui est surprenant et laisse mon Florent bien pensif, encore.  

    Jour 8 - Dimanche


    2 commentaires
  •  

     Lundi

                 Lorsque le jour se lève sur le Repaire, Florent est loin d'avoir dormi toutes ses heures.  Faire des folies de son corps toute la nuit dans un placard, ça épuise.  

                  Petit filou, Florent s'offre une petite potion de remplacement de sommeil (euh, si c'est permis, pourquoi ça ne le serait pas?)

    Jour 9 - lundi

             Est-ce lié?  Les factures pour le terrain à Oasis viennent d’atterrir dans le cabas de notre ami. 

    Jour 9 - lundi

     Il n'y a pas le choix, il faut les honorer, ces factures.  Un petit transfert des fonds du magasin au compte privé de notre ami et zou, c'est payé.

    Jour 9

            Et pif-paf, c'est reparti pour une journée de dur labeur!  Il faut renflouer les caisses du restaurant. 

    Jour 9 

                  Chose faite!

    Jour 9 - lundi

             Mais ai-je la berlue?  Non non non!  C'est un miracle!  Le repaire du quai est côté à 5 étoiles!!!!!  C'est une victoire!  Un premier but validé!  Bravo, Florent!  Neuf jours pour y arriver, c'est magnifique! 

    Jour 9

                  Florent a décidé de garder la tête froide, apparemment, et contient sa joie.  C'est vrai, je suis un brin déçue.  Mais bon, le devoir semble, dorénavant, la première de ses priorités.  Se nourrir, réparer les appareils défaillants, un chouïa de ménage et...

    Jour 9

            ... et direction la salle de sport?  Tiens, c'est vraiment curieux.  Moi qui imaginais le voir se déhancher toute la night sur le dance floor, je suis soufflée.  A moins que la réplique d’Éva n'ait totalement refroidi notre ami?

               Oh mais non, qui vois-je?  Éva!  Le destin la mène donc sur le chemin de Florent.  Sans doute le voit-il comme un signe?  Quoi qu'il en soit, il a l'air plus heureux de rencontrer et embrasser sa belle que d'avoir obtenu cinq étoiles pour son restaurant.

    Jour 9

    Jour 9 

                     C'est bizarre.  Il est vraiment bizarre, ce jeune homme.  Tellement bizarre qu'il en a oublié son pantalon à la salle de sport...  Décidément, cette Éva lui met vraiment la tête à l'envers.  

    Jour 9 - lundi

     


    2 commentaires
  •  

     Mardi

    La journée aurait pu bien se passer.  L'homme qui se levait ce matin-là était l'heureux propriétaire d'un établissement cinq étoiles.  Et il fallait mettre les bouchées doubles si notre Florent ne voulait pas, le reste de sa vie, passer toutes ses nuits dans un lit de camping.

    Jour 10 mardi

                    Mais ?!  N'est-ce pas sa belle qui lui propose un rencart, en plein rush de midi?

                     Non, non, non.  Il n'en est pas question.

                    Peut-être, Florent, aurait-il dû accepter, fermer son restaurant et y voler à ce rendez-vous?  

    Jour 10 mardi

                           Sans doute l'aurait-il dû, en effet, parce que la journée fut un désastre.  Les services en mode tristesse et énervement...  des clients impatients...

    Jour 10 mardi

              ... une fatigue de la cuisinière, pourtant si discrète d'habitude...

    Jour 10 mardi

    Jour 10 mardi

                         ... et voilà que le Repaire perd déjà une demie étoile.  Quel dommage!  Quelle déception!  En même temps, le challenge ne demande pas que les cinq étoiles soient maintenues... mais quand même!  J'aurais voulu en profiter un peu plus.

    Jour 10 mardi

    Jour 10 mardi 

    Jour 10 mardi

                De toute façon, là, Florent, il en a juste plein les bottes.  Ses employés lui réclament des augmentations alors que lui n'a eu droit à rien.  Il passe son temps à nettoyer, réparer, dormir sur un lit de camp...!

    Jour 10 mardi 

                      'y en a marre... mais marre!                   

    Jour 10 mardi

                  Courage, Florent.  La roue va tourner, c'est sûr.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique