• Semaine 2.5.

    Lorsque Bébé Charlie a "popé" de son berceau et que Biloute l'a saisie au bond, il s'est passé quelque chose d'étrange.

     

    Semaine 2.5.

     

    Charlie était un mélange parfait de Biloute et de Patou-loulou.

     

    Semaine 2.5.

     

    Les regards de la mère et de la fille se sont accrochés, ne se détachaient plus l'un de l'autre.  Un séisme a secoué le corps tout entier de Biloute.  Un séisme répété à l'infini, à chaque fois que Biloute plongeait dans le regard de sa fille.

     

    Semaine 2.5.

     

    Les heures, les jours passaient et Biloute restait dans ce doux état d'hébétude.  Le bébé loupé, raté était une merveille de la nature.  Ni plus ni moins.

     

    Semaine 2.5.

     

    C'était fou, c'était dingue.  C'était compliquer à gérer pour Biloute qui voyait sa fille, Charlie, devenir le principal objet et sujet de ses pensées.  Les proches de Biloute ne pouvaient que s'inquiéter du changement qui s'opérait.

    "Ça va, Biloute?"
    "Oui, oui..."
    "Je te trouve changée...  Il y a quelque chose qui ne va pas?"
    "Non, non."

     

    Semaine 2.5.

     

     

    "Il y a quelque chose qui ne va pas, Biloute?  Je te trouve ailleurs, plus distante, moins bavarde.  J'ai fait quelque chose?"

    Et Biloute de s'agacer:

    "Mais vous allez arrêter avec ça, à la fin.  Oui, je vais très bien.  Et non, tu n'as rien fait qui m'inquiète.  Le monde ne tourne pas uniquement autour de toi, Patrick.  OK?"
    "OK; mais tu me le dirais si..."
    "Je te le dirais, oui!"

     

     

     

     Si Biloute disait à qui voulait l'entendre que tout allait bien, ce n'était pas le cas de Candy.

    "Bonjour, ma puce.  Bien dormi?..."
    "..."
    "Ça va, ma puce?"

    "Non, papa, ça ne va pas."
    "C'est maman?"
    "Comment t'as deviné?"

     

    Semaine 2.5.

     

     

    "Que se passe-t-il?  Elle t'a fait des misères?  Elle t'a encore dit quelque chose de méchant?" 

    Semaine 2.5.

     

    "Non, papa.  Maman ne me parle plus, maman ne me regarde plus, maman ne s'occupe que de Charlie.  Elle ne m'aime plus, voilà."

    Patrick n'hésite pas et lance l'artillerie lourde.

    "Mais moi, je t'aime, ma Candy.  C'est déjà énorme, non?"
    "Oui, mais..."  
    "Puis tu es tranquille si maman ne t'embête plus.  Cela te fait des vacances, non?"
    "Si, mais..."
    "Mais quoi?"

     

    Semaine 2.5.

     

     

    "Quoi?  Que maman ne m'aime plus, ça ne devrait rien me faire?  Tout ça, c'est à cause de Charlie, papa.  Plus personne ne compte saufCharlie pour maman."
    "C'est vrai qu'elle a changé depuis que Charlie est bambin.  Moi non plus, maman ne me calcule plus.  C'est comme si j'étais invisible.  Même plus une crise de jalousie."
    "Ça craint.  On devrait lui donner une leçon."

     

    Semaine 2.5.


    "Lui donner une leçon?" 

    "Oui, papa, il faudrait qu'elle se rende compte qu'on existe."
    "Oui, mais comment?"
    "On devrait partir tous les deux."
    "Je n'ai pas envie de quitter ta mère, Candy.  C'est tout à fait inapproprié de te dire ça, Candy, mais j'aime ta mère, sais-tu."

     

    Semaine 2.5.

     

     

    "Evidemment, je le sais, papa, que tu aimes maman.  Mais ce que je voudrais, c'est que pour mon anniversaire, on parte tous les deux, un jour ou deux.  Histoire que maman se rende compte qu'on peut partir.  Tu vois ce que je veux dire?"
    "Elle n'acceptera jamais."

    "..."
    "Mais cela pourrait fonctionner.  Pourquoi pas?"
    "Ce serait chouette, en plus."
    "Oui!  La voilà, file, je vais lui parler."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Candy ne se le fait pas dire deux fois, et file, laissant ses parents en tête à tête.

    "Ma Biloute, il faut qu'on parle..."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Et Patou-loulou parle.  Il raconte à Biloute que leur fille aînée se sent mal aimée, qu'elle a besoin de s'éloigner un peu de la maison, qu'il a décidé de lui offrir un séjour à Granite Falls pour son anniversaire, rien qu'eux deux, Candy et lui, et que cela leur fera du bien à tous les deux aussi, à Biloute et à lui, de se manquer un peu l'un l'autre.

    Biloute écoute, sans mot dire.

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Elle réfléchit, un long moment, se demande pourquoi elle ne ressent pas les paroles de Patou-loulou, comme autant de coups de poignard frappés en plein cœur.

     

    Semaine 2.5.

     

     

    Une boule d'angoisse se forme et roule dans le gosier de la jeune femme qui s'entend répondre.

    "D'accord.  J'espère que vous vous amuserez bien."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Patrick est surpris, mais il ne dit rien.  A son tour, il contemple sa compagne, abasourdi.  Biloute ne fait rien pour le rassurer, se contente de répondre à son regard, sans baisser les yeux.  Un ange passe et ils ne trouvent rien à se dire de plus.

     

    Semaine 2.5.

     

     

    En revanche, la rancœur et l'amertume couvent au plus profond de Biloute, risquant à tout moment de déborder.  Malgré tout, il y a des choses qui ne changent pas.

    "Maman, il faut qu'on parle.  Papa m'a dit que tu étais d'accord que je parte avec lui à Granite Falls, mais t'as l'air encore plus en colère depuis." 

    Parler, parler?  Il faut encore parler?  En colère?  En colère?

     

    Semaine 2.5.

     

    "Je n'ai pas envie de parler avec toi, Candy.  Va geindre près de ton père que je ne m'occupe pas de toi et fiche-moi, la paix."
    "Tu vois que t'es fâchée?"
    "Fâchée, non pas fâchée, Candy.  Déçue, je suis déçue.  Qui te fait à bouffer, qui te prépare ton déjeuner pour l'école?  Qui gère tes profs qui téléphonent sans arrêt pour se plaindre de toi et de tes notes?  Moi, moi et moi. Tu as voulu une table à dessin, je t'ai offert une table à dessin.  Tu as voulu un violon, je t'ai offert un violon.  Tu veux regarder ton sport à la télé au lieu de faire de tes devoirs, je te laisse regarder ton sport à la télé au lieu de faire tes devoirs.  Tu préfères passer tes samedis et dimanches après-midi au scout, je te laisse aller au scout.  T'as voulu un chien, t'as eu un chien..."
    "Maman..."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     "Quoi"maman"?  Tu veux que je continue la liste?  Qui emmène ton chien chez le vétérinaire, qui lui fait faire ses promenades?  Qui s'occupe de ton linge.  Moi.  Moi."
    "Oui, mais depuis Charlie?"
    "Quoi, Charlie?  Tu veux quoi, Candy?  Que je te mette des couches pour te les changer, que je te regarde quand tu vas sur le pot, que je te donne des biberons?"
    "Non."

     

    Semaine 2.5.

     

    "Alors, fiche-moi la paix, Candy.  Et va voir ton père.  Et partez tous les deux, c'est à moi que ça fera des vacances."
    "Ah oui, ça, je m'en doute, c'est ton rêve de rester toute seule avec ta Charlie, si parfaite..."

    Et Biloute, cette fois, ne répond rien.  C'est vrai que cela doit être compliqué pour Candy d'avoir une soeur aussi parfaite que Charlie.  Cela doit mettre une pression de fou sur les épaules de Candy, presque équivalente à celle que se met Biloute.  Ce n'est pas évident d'avoir donné la vie à une telle merveille; le pire étant de ne pas en avoir eu conscience de suite, de l'avoir prise pour une erreur de la nature.  C'est douloureux, d'y penser. Blessure d'orgueil qui cueille encore et toujours Biloute... :/

     

    Semaine 2.5.

     

     

    Lorsque vient le jour de l'anniversaire de Candy, c'est bien sûr Biloute qui se colle au gâteau à confectionner.

     

    Semaine 2.5.

     

     

     C'est l'heure, demain, de bonne heure, Patou-loulou et Candy vont l'abandonner.  C'est comme ça.

     

    Semaine 2.5.

    Semaine 2.5.

    Semaine 2.5.

     

    La tension est palpable entre mère et fille.

     

    Semaine 2.5.

     

    Candy fonce, prend Biloute de front.

    "Arrête de me reluquer comme ça et dis ce que t'as sur le cœur.  Mes cheveux sont dégueu' et je suis mal fichue et trop grosse, c'est ça, maman?"

    Biloute rigole.

    "Disons que si ton rêve était de devenir miss Oasis, cela pourrait poser problème.  Mais vu que ce n'est pas le cas parce que, ma fille, tu n'as aucune ambition, aucune aspiration, aucune compétence... ce n'est donc pas aussi dramatique que ça en a l'air."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     "Mais papa...", s'écrire Candy. "Tu l'as entendue?  C'est méchant!  Et toi tu ne dis rien?"
    "Euh, je suis la suisse, aujourd'hui, si tu veux bien."
    "C'est ..."

    Cassie, invitée à l'anniversaire, tente de rassurer sa nièce.

    "Tu es très mignonne, Candy.  Ta maman ne... enfin, un peu de sport et  ..."
    "C'est bon, c'est bon, n'en jetez plus."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Biloute, cette nuit-là, dort particulièrement  mal, éveillée par Charlie qui en plus refuse ses bras.  

    "Pas maman, cha'lie veut papa."

    Décidément!

     

    Semaine 2.5.

    Mais cela n'est rien au regard de ce qui se trame au plus mauvais moment.  Alors que Candy et son père discutent joyeusement, presque prêts pour le départ à Granite Falls, Biloute est, cette fois, éveillée par une longue plainte morbide.  C'est Tortue qui est venue mourir au plus près de Biloute.

    "Non, non, Tortue.  Lève-toi..  je t'en supplie... pas aujourd'hui... ils vont croire que je l'ai fait exprès pour ne pas qu'ils partent."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     Et effectivement...  Candy et Patrick accourent.

    "Oooh maman, qu'est-ce que t'as fait?"
    "Rien je n'ai rien fait..."

    Biloute est au désespoir.

     

    Semaine 2.5.

     

    "Papa, papa, regarde ce que maman a fait..."
    "Ooh Biloute, tu n'as pas fait ça, quand même!  Je ne peux pas croire que tu aies tué cette pauvre Tortue pour nous garder avec toi..."
    "Mais ne le crois pas, ne le crois pas, Patrick, ce n'est pas moi, je n'ai rien fait", s'écrie Biloute.

     

    Semaine 2.5.

     

     

    "Je vous le confirme, Monsieur, vot' p'tite dame n'a rien fait.  Tortue est morte de sa belle mort.  Elle était si vieille.  Vous avez déjà eu beaucoup de chance de la garder tout ce temps."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     "Ah!  Tu vois, Patrick...!  Je n'ai rien fait."

    Et Patrick de se tourner vers sa fille.

    "Allez, Candy, excuse-toi auprès de ta mère.  C'était vraiment mal de l'accuser sans preuve comme ça, d'avoir assassiné ton vieux chien."

     

    Semaine 2.5.

     

     

    Il ne manque pas d'air, le Patou-lou-lou et il en ajoute encore, un peu plus tard.

    "Il ne faut pas en vouloir à Candy, elle est vraiment confuse de t'avoir accusée à tort."
    "Ah oui?" susurre Biloute.  "Candy est confuse donc..."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     "Ecoute, ma chérie d'amour, si tu préfères, j'annule la réservation et on reste avec toi."

     

    Semaine 2.5.

     

     

     "Non, vraiment, j'insiste, Patrick.  Partez tous les deux, c'est mieux.  Je préfère voir vos talons que vos pointes de chaussures, là, maintenant, à tous les deux, si tu vois ce que je veux dire."

    Patou-loulou voit bien, oui.

    "Je peux avoir un bisou?"
    "Non, je ne pense pas, non."

     

    Semaine 2.5.

     

     

    Arrivés à Granite Falls, immédiatement, Patrick et Candy décident d'envoyer de leurs nouvelles à Biloute, histoire qu'elle ne les oublie pas définitivement... puis ils ont des choses à se faire pardonner tous les deux.

    "On sourit trop, là, sur la photo, non, tu ne crois pas?  "

     

    Semaine 2.5.

     

    "On va la refaire, ce serait mieux, non?  On sourit moins mais un peu quand même, genre on est content de lui envoyer la photo, on pense à elle mais on n'est triste quand même, tu vois..."
    "Il ne faudrait quand même pas trop tarder.  Maman doit être impatiente de savoir si on est bien arrivé..."

    En fait, non.  Je dirais même que Biloute est plutôt tranquille, là.  Il faut dire que c'est l'heure de la sieste de Charlie.  Aahh on est bien.  Tout est bien.  Oui, effectivement, il faut le dire, bien des choses ont changé depuis que Charlie a "popé" de son berceau. 

     

    Semaine 2.5.

     

     à la semaine prochaine

    « Semaine 2.4.Semaine 2.6 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Août à 09:44

    A chaque MAJ, tu m'étonnes toujours avec tes personnages. yes

    Voilà maintenant que Biloute est toute fondance, toute guimauve. Enfin... faut pas gratter trop non plus. Le naturel revient vite au galop. ^^

    C'est vrai que Charlie a pris des deux parents. Elle a un regard hypnotique je trouve. Bon, maintenant il faut voir ce qu'elle va devenir enfant et adolescente. Mais une peau aussi pâle ! Il faut faire attention aux coups de soleil !

    La petite Candy adolescente, je la trouve plutôt mignonne. Bon, peut-être un peu quelconque... lol ^^. Bon, après, il faut juste le look qui lui va le mieux, hein. Et une motivation dans la vie aussi. Parce qu'apparemment ce n'est pas ça. Mais bon, comme c'est Biloute qui en parle, il ne faut peut-être pas prendre tout pour argent comptant.

    Bien, j'attends maintenant que la "parfaite Charlie" devienne enfant. Et on verra si Biloute est toujours en amour devant sa fille... he.

    Vivement la suite kiss

    2
    Vendredi 17 Août à 12:37

    Agathe,

    oh merci, je suis flattée d'arriver à te surprendre ♥♥

    Tu as raison d'être prudente avec Biloute, c'est une affaire à suivre.  Il me tarde à moi aussi de la voir devenir enfant, Charlie, puis ado aussi :D

    Candy, comme toi, je la trouve plutôt mignonne, mais un rien fatigante à être en attente toujours de ce que les autres peuvent faire pour elle, que les autres lui montrent de l'intérêt ou de l'attention, à vouloir d'ailleurs accaparer l'attention comme elle le fait avec son père.  Il faut voir...  Je ne sais pas quel chemin elle va  prendre, celle-ci :o

    3
    Vendredi 17 Août à 17:56
    Ben ça alors, quelqu'un peut détourner Biloute de son Patou-lou-liu-d'à-elle-pour-toujours?
    C'est un peu triste de voir cette famille pas toujours soudée et aimante, en même temps, toutes les familles ne peuvent pas l'être. Mais peut-être que le passage a l'enfance de Charlie pourra calmer les tensions. J'ai hâte de lire la suite et voir comment la situation évolue.
    4
    Samedi 18 Août à 08:01

    Et Biloute se découvrit mère ! ^^

    Enfin... pas pour tous ses enfants, car après une première pensée pleine d'espoirs pour cette famille "estrange" (et je dois dire que j'ai été émue par les sensations que ressent Biloute au moment du popage de Charlie), je trouve l'attitude, et surtout les paroles, de Biloute bien cruelles à l'égard de sa fille aînée !

    Bon, il y a quand même de la rébellion dans l'air... même si j'ai de sacrés doutes sur sa réussite... J'ai l'impression qu'elle va provoquer l'effet inverse de ce qui était voulu ! sarcastic Parce que laisser une Biloute ruminer sa rancoeur tout un WE, est-ce bien raisonnable ? he

    Patou-loulou-lalère, il est bien gentil mais il devrait se mouiller un peu plus, hein ! Je t'en foutrais moi de la Suisse...

    Sinon j'ai bien ri à la mort du chien... enfin pas à cause de la mort du chien, hein, mais à cause des accusations spontanées de fille & père contre Biloute! he

    Sinon bis, tu vas pas nous les faire divorcer hein ?!? Nan, parce que Biloute vient de troubler l'équilibre de son couple en se désintéressant de tout ce qui n'est pas Charlie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :