• Semaine 2.6

     Depuis le retour de Granite Falls de Patou-loulou et Candy, rien de notable ne s'était vraiment passé.  Biloute était bien trop occupée par son boulot et l'éducation de sa fille, Charlie.

     

    Semaine 2.6

     

    Semaine 2.6

     

    Malgré tout, un soir, Biloute avait accepté de sortir avec son amie d'enfance, Maki, qu'elle n'avait plus vue depuis longtemps.

    "Cela s'est bien passé, ta petite soirée avec Maki?"
    "Hum hum."

    Semaine 2.6

     

    "Vous avez parlé de moi?"
    "Hum hum."

    Semaine 2.6

     

     En effet, Biloute et Maki avaient discuté de Patou-loulou.

    "Ils sont quand même terribles, ces extra-terrestres.   Je n'en ai jamais croisé un qui ne soit ni beau, ni svelte ni musclé.  Non mais regarde-moi, ce déhanché!... il est à damner une sainte, avoue.  Evidemment, tu vas me dire, Biloute, que toi, à part ton Patrick, tu ne vois personne..."

     

    Semaine 2.6

     

    Biloute avait haussé les épaules.

    "Bah, tu sais, ce n'est plus pareil avec Patrick."

     

    Semaine 2.6

     

    Et Biloute raconta tout à son amie, comme elle n'était plus obsédée par lui, comme elle était sereine même lorsqu'il était loin.

    "J'oublie même certains soirs de fouiller dans son portable ou les poches de son pantalon. Tu te rends compte?"

     

    Semaine 2.6

     

    Un sourire et :

    "C'est parce que tu as - enfin!- confiance en lui, Biloute."

    Confiance?  Késako ce vilain mot?  Biloute n'avait confiance en personne; personne ne méritait la confiance de Biloute.  Même pas Charlie, c'est dire... 

     

    Semaine 2.6

     

    Biloute resta interdite un long moment jusqu'à ce qu'elle s'ébroue vigoureusement et se mette à rire soudain:

    "Il faudrait quand même que nous allions toutes les deux faire du shopping, un de ces jours.  Il n'y a rien à faire, il faut toujours que tu choisisses des vêtements qui te font ressembler à un sac à patates, Maki." 

     

    Semaine 2.6

     

    Pour son anniversaire, Biloute avait décidé d'inviter toute la famille au restaurant et vraiment, elle était particulièrement heureuse de constater que Candy, sans se faire prier, était venue.  Pourtant, jusqu'au dernier moment, Biloute avait douté. 

    "Je suis contente que tu sois là, Candy, et que tu aies oublié ta palette de clown.  Franchement, je te le répète, mais cacher tes misères sous des tonnes de fond de teint, ce n'est pas la meilleure idée que tu aies le matin. Enfin, je dis ça, t'en fais ce que tu veux, hein."

    2.6

    2.6

     

    Tout se passait particulièrement bien jusqu'à ce que Patrick se racle la gorge et pose un genou à terre.

    "Biloute, tu es la femme de ma vie, je t'aime chaque jour un peu plus et je veux le crier au monde entier.  Biloute, veux-tu m'épouser?"
    "Oooh... mon loulou..."

     

    2.6

     

    "... je suis désolée mais non.  Non, je ne veux pas me marier avec toi."

     

    2.6

    2.6

     

    Patrick, resta, interdit, un genou à terre, à fixer désespérément la bague qu'il avait mis tant de soin à choisir et qui dormait dans leur table de chevet depuis des mois, des semaines.

     

    2.6

     

    "Loulou... Que je ne veuille pas me marier avec toi, vraiment, ça n'a rien de personnel."

    Estomaqué par cette réplique ridicule, Patrick écarquilla les yeux.

    "Rien de personnel?  Tu te fiches de moi, Biloute?  Comment un non à une demande en mariage pourrait-elle ne pas être personnelle?  Tu crois vraiment que je ne peux pas prendre ce refus contre moi?"

    Biloute jeta un œil aux alentours, elle se dandinait d'une jambe sur l'autre, particulièrement embarrassée.

    "Arrête, tu es ridicule, Loulou.  Et tu te donnes en spectacle!  Tout le monde nous regarde, enfin!" 

     

    2.6

     

    La fin du repas se termina dans un silence certain; chacun évitant de regarder les autres.

     

    Semaine 2.6

     

    Après cet incident que Biloute qualifierait de mineur, il y eut quelques signes laissant à penser que Patrick digérait mal le refus d'épousailles dont il fut victime.
    Biloute ne les remarqua même pas.  C'était seule qu'elle se couchait dans un grand lit vide?  La belle affaire!  Elle était tellement claquée par sa journée boulot/Charlie, de toute façon qu'elle aurait été incapable de soulever même un orteil.

     

    Semaine 2.6

     

    Patrick ne la rejoignait que très tard, en prenant bien soin de ne pas se serrer contre elle, éviter sa chaleur et son odeur?  C'était bonne affaire, Biloute était si épuisée qu'elle aurait pu commettre un meurtre d'être ainsi éveillée en plein sommeil; c'est qu'elle n'avait plus la capacité de récupération de ses vingt ans, not' Biloute.  

     

    Semaine 2.6

     

    Patrick ne s'occupait que de Candy?  Tant mieux, cette enfant était pour Biloute si insupportable que c'en était apaisant.  Pourtant, Biloute faisait vraiment des efforts avec Candy.

    "Plutôt que de rester affalée dans le divan à commenter le sport à la télé, si tu te décidais à bouger ton gros derrière, Candy, et à te prendre en main?"
    "Tu critiques encore mon physique?"

     

    Semaine 2.6


    "Bien sûr que non, j'essaye juste de t'aider à trouver un sens à ta vie.  Je ne sais pas moi, mais tu passes toutes tes journées à te goinfrer devant la télé et à critiquer ceux qui font du sport.  Lève la jambe, pas comme ça, comme ci... je n'entends que ça depuis que tu sais causer.  J'imaginais que tu aimerais faire du sport, arriver à un certain niveau, faire bénéficier les autres de ton savoir... enfin, je ne sais pas, moi, j'imaginais quoi."

    Candy s'apprêtait à répondre comme il se doit par le silence à sa mère lorsque Patou-loulou intervient.

    "Cela pourrait être sympa.  Si on allait tous les trois à la salle?"

     

    Semaine 2.6

     

    C'est ainsi que Biloute et Patrick découvrirent que Candy avait une technique d'escalade qui de prime abord pouvait surprendre.

     

    Semaine 2.6

     

    "Non mais attends, elle est gracieuse en fait."

     

    Semaine 2.6


    "Et bien oui, dis donc.  Dire que nous pensions qu'elle tenait plus de l'éléphant..."

     

    Semaine 2.6

     

    Cette communion de pensées, ce fou-rire libérateur serra le coeur tuméfié de Patrick et lui rendit une rage qu'il n'avait plus ressentie depuis longtemps.  Il se jeta littéralement sur Biloute, perdant tout sens des réalités et souffla.

    "Tu peux refuser tant que tu veux de m'épouser, tu es ma femme et tu le resteras toujours, Biloute."

     

    Semaine 2.6

     

    Biloute frissonna, elle qui n'avait plus frissonné depuis si longtemps dans les bras de Patrick.

     

    Semaine 2.6

     

    Le soir même, au grand soulagement de Patou-Loulou, Biloute se remit à fouiller dans le portable ainsi que les poches de pantalons de son compagnon; même parfois, elle s'offrait le luxe de renifler ses caleçons. 
    Toute prise à cette ancienne obsession recouvrée, l'anniversaire de Charlie passa comme une lettre à la poste, sans larmes ni grincements de dents sur le temps qui passe. 

    "Je t'en supplie, Candy, tu nous casses les oreilles avec ta voix de crécelle.  Tais-toi et arrête de vouloir tout le temps être le centre du monde, c'est vraiment agaçant."

     

    Semaine 2.6

     

    Comme prévu, Charlie, parfaite en tous points bambine, le resta enfant.  Cette enfant était vraiment une merveille et Biloute ne cessait de s'en émerveiller, comme il se doit et de se questionner aussi sur les secrets de la génétique qui lui avait donné deux filles tellement différentes.

     

    Semaine 2.6

     

     "Je me demande si on ne nous l'a pas échangée à la maternité, moi."
    "Tu parles de Charlie, je suppose..."
    "Mais non, Loulou, enfin!"

     

    Semaine 2.6

     à la semaine prochaine 

    Semaine 2.6

     

     

     

     

     

    « Semaine 2.5.Tirage 3 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Août à 13:25
    Ooh, après un moment difficile, les deux amoureux ont tout de même réussi à retrouver leur amour aussi fusionnel que bizarre, ouf!
    J'espère que Candy arrivera à trouver un sens à sa vie qui lui apportera le bonheur, malgré les piques incessantes de sa mère qui doivent lui casser le moral.
    Cela fait plaisir de voir une semaine qui se termine un peu mieux, et j'ai hâte de voir la suite et de découvrir quel genre d'enfant est Charlie.
      • Samedi 25 Août à 16:35

        Oui, ouf, j'ai balisé à fond quand j'ai vu Biloute refuser la demande en mariage :o  

        J'espère aussi pour Candy :)  Quant à Charlie, il me tarde à moi aussi de la découvrir à travers le jeu.

        Et merci merci toujours et encore de me suivre, PrincesseSey.  Je suis très touchée ♥♥

    2
    Mardi 28 Août à 17:49

    Eh bien, je n'aurais pas pensé que Biloute refuse la demande en mariage de Patou-lou-lou-d'à-moi-pour-toujours. Pourtant, il y a mis les formes et tout et tout. Le pauvre ! Enfin, heureusement qu'à la fin de la semaine cela s'arrange... même si c'est sur le dos de cette pauvre Candy he.

    D'ailleurs, Candy, elle n'est vraiment pas aidé par sa mère. Pourtant je la trouve plutôt mignonne moi cette petite. Bon, c'est vrai, sans maquillage, cela passe mieux ^^.

    Et bon sang ! La posture sur le mur d'escalade ^^. j'adore la tête de ses parents. Tu as pris la photo au bon moment !

    Quand à Charlie, on ne sait guère encore grand chose d'elle. On a pas trop entendu le son de sa voix. Son caractère sera t'il aussi parfait que son aspect extérieur ? Ou sera t'elle imbue de vanité ? 

    Je vois dans les dernières photos qu'ils se sont octroyés un petit voyage à Selvadorada. Ils en ont bien raison d'en profiter. 

    C'est toujours aussi excellent et je me régale toujours autant. Vivement la suite ♥♥♥

      • Mercredi 29 Août à 10:33

        Agathe,

        Et bien moi non plus, je ne m'attendais pas au refus de Biloute.  Je ne sais toujours pas pourquoi elle a refusé.  Mais bon, ce sont les mystères du jeu.

        Je suppose qu'on verra un peu plus Charlie la semaine prochaine :)  

        Et merci, merci mille fois de me lire et pour tes commentaires ♥♥♥

    3
    Samedi 1er Septembre à 13:43

    Oh bon sang, tu m'as fait peur avec la demande en mariage repoussée... J'ai cru que c'en était fini avec ce couple au fonctionnement ... hum comment dirais-je? euh... qui lui est propre...  he

    "elle s'offrait le luxe de renifler ses caleçons 
    Han nan j'ai failli m'étrangler de rire mais franchement, cette Biloute, elle a un grain, hein !! wink2 

    Pauvre Candy ! Va falloir qu'elle se paie des séances chez le psy plus tard... parce qu'être systématiquement dénigrée par sa propre mère, ça doit être terrible à vivre ! ou alors sa petite soeur la-préférée-de-sa-maman va la venger plus tard en décevant les attentes de sa daronne... tongue

    La dernière image est juste sublime !! ♥♥♥

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :