• Semaine 2.7.

     

    "T'as la trouille, c'est ça?" 

    Charlie défie sa grande sœur, Candy; puis s'éloigne en se dandinant:

    "C'est parce que t'es une poule mouillée, Candy!" ricane l'enfant.
    "Nan!  Je ne suis pas une poule mouillée", ronchonne Candy.

     

    Semaine 2.7. 

     

    Enfin, si, à y réfléchir, elle l'est un peu quand même.  Peureuse, grincheuse, moqueuse et paresseuse.  Oh ben dis donc, c'est ce que ça rime.  Notre Candy serait-elle un rien poétesse- pouette pouette?  A n'en point douter, pour sûr.

     

    Semaine 2.7. 

     

    A pas traînants, Candy rejoint sa sœur auprès des deux potions que la petite fille a posées bien évidence sur le bar.

    "Je ne sais pas si j'ose boire une de ces potions, Cha-cha.  Maman est tellement fourbe qu'elle est capable d'avoir noté sur l'étiquette ahminci alors que ce sont des rondodus.  Tu vois?"
    "Ouiep, c'est sûr que maman aurait pu y penser.  C'est vrai qu'elle est un peu fourbe.  Et que cela serait une bonne leçon pour toi qui attends toujours que tout te tombe tout cuit dans les mains.  Qu'est-ce que ça l'énerve et qu'est-ce que ça m'énerve aussi.  Diantre!  Quelle pourrie, tu fais, Candy."

     

    Semaine 2.7. 

     

    Candy, un moment, se demande si Charlie n'est pas complice de ce plan diabolique que sa mère aurait mis au point pour l'humilier plus encore.

     "Bon alors?  Tu bois ou tu ne bois pas?  T'essayes ou tu n'essayes pas?"
    "Attends, attends, Charlie, je réfléchis, là."
    "Oh ben dis donc, si tu te mets à réfléchir, nous ne sommes pas sorties de l'auberge; c'est une méningite que tu vas te choper.  Ce n'est pas comme si tu avais l'habitude de faire fonctionner ton cerveau."
    "Pitié, Charlie, la ferme!"
    "Pitié, ouiep, c'est bien le sentiment que tu inspires à tout le monde, Candy."

     

    Semaine 2.7.

     

    Au bout d'un très long moment, un très très long moment, Candy se décide enfin.

    "D'accord, je vais la boire ta potion."
    "Ah!  Et bien voilà.  Tout ça pour ça!  Allez, go: Q sec!"

     

    Semaine 2.7. 

    Semaine 2.7.

     

    Vrrrr... ça chatouille.

     

    Semaine 2.7.

     

    "Alors?  J'ai encore du gras au bide ou non?"

    Charlie ricane.

    "Non, tu n'as plus que la peau sur les os.  Un vrai squelette ambulant, comme maman."

     

    Semaine 2.7. 

     "Super!"

    Candy ne se lasse pas de son nouveau corps.  Quelle aubaine que Charlie soit du même bois que son père et sa mère et ait fouillé dans les affaires de sa mère.

     

    Semaine 2.7.

     

    Et c'est là que vient l'idée.

     

    Semaine 2.7.

     

    Il y aurait bien encore quelques grammes à perdre au niveau des cheveux.  Mais c'est bien sûr!

     

    Semaine 2.7.

     

    Et zou, élagage de la touffe de poils sur la tête.

     

    Semaine 2.7.

     

    "Alors, alors, maman chérie?  Tu me trouves comment, là?"

     

    Semaine 2.7.

     

    "Maigre et blonde."

     

    Semaine 2.7.

     

    "Tu es jalouse, en fait, maman.  Tu es jalouse de ma jeunesse, de ma fougue, de ma fraîcheur et de ma beauté."
    "Mais oui, Candy, mais oui."

     

    Semaine 2.7.

    En s'asseyant à table, Patou-loulou-d'à-Biloute sourit.

    "Tu as quelque chose de changer, non, Candy, je me trompe?"
    "Oh trois fois rien, papa, trois fois rien.  La couleur de mes cheveux peut-être.  Tu aimes?"
    "Beaucoup, oui; mais j'aimais bien avant aussi."

     

    Semaine 2.7.

     

    "Oh, papa!" s'écrie Charlie.  "Ne mens pas.  Elle ne ressemblait à rien avant!"

     

    Semaine 2.7.

     

     

     "Oh maman!  Mes amis m'invitent à Granite Falls?  Je peux y aller, dis?"

     

    Semaine 2.7.

    Biloute ricane.

    "Tu as des amis, toi?  Quelle bonne nouvelle!  Bien sûr, tu peux y aller puis surtout, ne te sens pas obligée de revenir..."

    Qu'est-ce qu'elle est taquine, Biloute.  Toujours le mot pour rire.

     

    Semaine 2.7.

     

    Bénédiction!  Candy est aux anges en arrivant à Granite Falls.  De la neige et des heures et des heures à s'amuser avec ses amis, sans plus penser à sa mère.  Quelle joie!

     

    Semaine 2.7.

     

    Enfin, je dis ça, mais Biloute n'est jamais très loin des pensées de Candy.

    "Et tu sais quoi?  Ma mère, elle a carrément refusé de se marier avec mon père...  Comme je te le dis, le pauvre homme n'en a plus mangé pendant trois jours."

     

    Semaine 2.7.

     "N'allez pas changer les règles en cours de partie comme ma mère le fait pour gagner à tous les coups.  Je vous ai à l’œil, hein!  Tous!"

    Semaine 2.7.

     

    "Tu vois, moi, je t'offre un vrai cadeau.   Ma mère, elle m'offre toujours de boîtes vides, c'est nul et en plus, elle ricane en me les offrant.  T'es content, n'est-ce pas?  T'es content que je ne sois pas comme ma mère, dis-le."

     

    Semaine 2.7.

    "C'est à ce moment, les gars, que ma mère a surgi pour filer une tannée au père Hiver.  Comme je vous le dis.  Hé!  Les gars, vous m'écoutez...?!"
    "Oui, oui, Candy."

    Semaine 2.7.

     En fait, les gars, ils se sont tellement fatigués des histoires de Candy, qu'ils l'ont envoyée faire un bonhomme de neige.

    Semaine 2.7.

     

    "Hé!  Les gars, venez voir.  Je parie que jamais ma mère n'aurait réussi un si beau bonhomme de neige!"

     

    Semaine 2.7.

     

    "Hé?  Les gars, 'z êtes où?"

    En fait, les gars avaient filé sans laisser d'adresse et Candy, de retour à Oasis, a bien des difficultés à digérer l'affaire et se dit qu'il serait sage, au plus tôt, de couper le cordon d'avec Biloute si elle veut espérer avoir une vie sociale un jour.  Une vie tout court, en fait.

     

    Semaine 2.7.

     

    à la semaine prochaine

     

    « Tirage 3Semaine 2.8 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Septembre à 12:15

    Ho ça y est tu as choisi ton héritière, c'est donc Candy ?

    Pauvre Candy quand même, entre les railleries de sa mère et les taquineries de sa soeur, elle n'est pas gâtée. Et son père... heu... Il est gentil ? ^^

    En tout cas, oui, elle a un léger problème avec sa mère... Même dans un séjour avec ses potes, elle ne peut s'empêcher de parler d'elle. Cela va lui en valoir des séances de psy dis donc !!!

    Sinon, sa nouvelle morphologie, sa nouvelle coupe et couleur de cheveux lui vont très bien. On ne la reconnaitrait même plus.

    J'adore la dernière photo ♥♥♥.  Oui, vas-y Candy, coupe le cordon, fuis cette maison et prends ton destin en main...

    Le problème de tes MAJ c'est qu'elles sont toujours trop courtes. Vivement la suite !!!

      • Jeudi 20 Septembre à 16:33

        Agathe, 

        Oui, je pense que je vais choisir Candy (j'en ai un peu assez du trait méchant :gggrrr dont a hérité Charlie aussi :/ )

        Patou n'est pas méchant, lui, ça c'est sûr :D

        Bah oui, je pense effectivement qu'un psy serait ravi de voir arriver une patiente comme Candy :D

        Et merci merci merci ♥♥♥

    2
    Jeudi 20 Septembre à 12:49

    C'est vrai qu'elle est magnifique Candy sur la dernière image... malgré cet air de tristesse ineffable... Elle m'a fait beaucoup de peine, à être ainsi obsédée par cette mère dénaturée et cruelle qui lui pourrit la vie même quand elle n'est pas là....

    Et le pire, c'est que par moment, j'avais envie de rire tellement les situations étaient malgré tout cocasses ! La Charlie, elle est aussi cruelle que la Biloute ! Pauvre Candy... comment avoir confiance en soi et se sentir épanouie quand on est tout le temps rabaissée par sa mère et sa petite soeur... Encore heureux que Patou est là pour la complimenter...

    Comme Agathe, la lecture a passé trop vite ! Vivement la suite...

      • Jeudi 20 Septembre à 16:35

        Parthenia,

        comme tu dis, pauvre Candy... :/  mais bon, le moment est proche où elle va pouvoir tout envoyer balader :o

        Et merci merci merci ♥♥♥

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :