• Semaine 6

     Qui a dit que la vie ne nous apprend rien?  

    Leçon n°1 : Toute vérité n'est pas bonne à dire à ses enfants mais leur mentir, c'est vraiment moche.

    "Non, maman, je ne te juge pas... mais t'éclipser à la fête d'anniversaire de la meilleure amie de ta fille aînée pour aller batifoler dans les draps d'un autre, dans une chambre qui n'est pas la tienne, je ne trouve ça ni cute, ni drôle, ni bien élevé."

    Semaine 6

    "Mais Biloute, c'était juste ton père...  Cela faisait longtemps que je ne l'avais vu et bon tu sais comment ça se passe..." 

    Semaine 6

    "Non!  Je ne sais pas.  Et non, je ne te le demande pas, ne me le dis pas... Ne me dis rien!  Par pitiééé, maman! "
    "D'accord, d'accord... ce n'était pas ton père."
    "Oh maman, ne mens pas!  Akira a tout vu, pauvre homme, c'était son lit et sa chambre et c'étaient bien toi et papa!  Il a fait une crise de catalepsie au pied du lit et vous étiez tellement occupés, papa et toi, que vous n'avez rien vu, rien entendu."

    Semaine 6

    Roummmphhhhh... Toujours se méfier, toujours...

    Semaine 6

     

    Leçon n°2  Les ados ont un don de double vue

    "Maman, je sais que tu as fouillé dans mes affaires!"

    Semaine 6


    "Mais pas du tout..  Je voulais juste éviter qu'une pièce ou un papier ne bouche le filtre de la machine à laver!"

    Semaine 6


    "KKkkewaah?  En plus, tu as fouillé dans la panière à linge sale?  Tu me déçois, maman, vraiment, tu me déçois à fond.  Tu n'as réellement aucune dignité."

    Oups.

    Semaine 6

    "Mais non pas du tout, enfin.  Fouiller, quel vilain mot!"

    Biloute s'étrangle.

    "Donc, si je comprends bien, tu ne contentes pas de lire mon journal intime?"

    Gloups.

    "Je n'ai absolument pas lu ton journal intime.  Tu as un journal intime, toi?"
    "Oh maman!  Ne fais pas l'innocente!  Tu l'as tellement bien lu que tu t'es sentie obligée de corriger mes fautes d'orthographe...!  Tu veux vraiment que je te montre?  que je te mette sous le nez le 3/10 orthographe - tu peux mieux faire - que tu as indiqué dans la marge?"

    Semaine 6

    Bon, ça, il faut avouer, ce n'était pas malin-malin; mais à la décharge d'Emilie, il y a vraiment certaines fautes qui ... 

    Semaine 6

     

    ... puis d'autres qui...

    Semaine 6 

    Bref!

    Semaine 6

     Bref et inutile de raconter que Emilie, aussi, parfois, ouvre du courrier qui ne lui est pas destiné.  De Twinbrook? Késako, Twinbrook?

    Semaine 6

     "Ecoute, Biloute, il faut qu'on en parle toutes les deux."
    "I' n' vaut pas mieux, sinon... crois-moi, maman, tu n'aimerais pas ça, vraiment pas."

    Semaine 6

    Roummmphhhhh... Toujours se méfier, toujours...

    Semaine 6

     Leçon n°3  Jamais deux sans trois 

    Semaine 6

    Et parfois quatre aussi...

    Semaine 6

     

    Après quatre, on arrête de compter parce que ça devient vraiment glauque, ces embrassades à la queue leu leu.

     Leçon n°4 La loi de la primogéniture est toujours la meilleure.

     "Et pourquoi, c'est toi qui déciderais, Cassie?"
    "Bah, parce que je suis l'aînée, évidemment!"

    Semaine 6

    "Oui mais non."
    "Ah mais si!"
    "Mais moi aussi, j'ai accompli toutes mes obligations.  J'ai un petit ami et cela fait belle lurette que j'ai le "A" quémandé."
    "Je m'en fiche, c'est moi qui dis parce que c'est moi qui suis l'aînée.  Point."
    "Et tu comptes lui dire quand?"
    "Le jour de mon anniv'.  Chuut... Je crois qu'elle nous espionne."
    "Evidemment qu'elle nous espionne."

    Semaine 6

     Et effectivement, le jour de l'anniversaire de Cassie, arrive l'annonce.

    Semaine 6

    "Oh non, Cassie!  Tu ne peux pas me faire ça!"
    "Je t'en prie, maman, ne rends pas les choses plus compliquée.  Tu m'imagines, moi?  Faire ma vie avec un seul homme?  Lui pondre deux marmots?"

    Et Cassie de se mettre à sangloter.

    Semaine 6

    "Mais tu aurais droit à un jour de congé par semaine.  Tu pourrais inviter qui tu veux, là-bas.  Je t'en supplie, Cassie, j'ai donné toute mon existence à ce challenge, tu pourrais me rendre ma liberté..."

    "Maman, c'est toi ou moi et je choisis moi.  Désolée..."

    Semaine 6

    Et Biloute de ricaner, machiavélique comme toujours à la limite de la décence:

    "C'est ça, être mère, maman!  Passer son existence à se sacrifier pour ses enfants!  Mouaaahaaah-aah!" 

    Semaine 6

    Vous l'aurez donc compris, Biloute est mon héritière; et Emilie sera la colocataire de mon héritière, elle abandonnera sa carrière, dès l'âge jeune adulte atteint par Biloute.

    Semaine 6

    Quant à Cassie, elle quitte le foyer, sans attendre...Tu m'étonnes :D

     

    A la semaine prochaine

     

    « Semaine 5Semaine 7 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Juin 2018 à 09:29

    La dernière image fait un peu peur quand même he. Elle a l'air inquiétante comme cela Biloute !

    Eh bien, je crois que cela ne va pas être une sinécure pour Emilie de rester avec sa deuxième fille. Et nous, je sens qu'on a pas fini de rigoler ^^.

    Mais il faudrait qu'Emilie se calme avec leur père, elle est à la limite de l'indécence quand même. Je n'ose imaginer ce qu'elle va faire de ses vacances !

    C'est toujours un régal ton random ♥♥♥.  Je me demande ce que cela va donner avec les saisons ^^

    (et sinon, pour ma part, j'ai tiré les dés pour la 2eme génération... et... On va bien s'amuser ! ^^ Tout ce que je peux te dire, c'est que je n'aurais qu'un héritier encore une fois !).

      • Jeudi 7 Juin 2018 à 09:49

        En même temps, Biloute a le trait "méchant" ... donc, forcément, il y a de quoi s'inquiéter :D

        C'est compliqué pour Emilie qui elle a le trait "romantique".  Elle a besoin d'interaction amoureuse, du coup, comme elle n'a que le père sous la main ... ça fricote ça fricote dès qu'ils sont ensemble, ces deux-là ♥♥  Dans une autre histoire, cela aurait pu faire un très joli couple :o
        Je pense que tu imagines bien à quoi vont ressembler les vacances d'Emilie :D

        Et merci *bisou qui claque* (oooh j'ai trop hâte de découvrir la suite de ta partie, j'espère que tu es un peu moins fatiguée aussi) 

    2
    Jeudi 7 Juin 2018 à 10:09

    (Normalement, j'aurais du poster une MAJ de mon random hier soir, mais j'avais trop envie de dormir, et je préfère prendre le temps plutôt que de bacler ce que j'écris -même si cela ne va pas chercher loin- . Cela va mieux au niveau fatigue, et les travaux sont finis chez moi, et j'ai retrouvé mon ordi^^.).

    Sinon, j'imagine trop la scène en vacances à Selvadorada entre Emilie et Julius :

    " Ho, c'est beau... Toutes ces fleurs, ce paysage...

    - ma chérie... Ho regarde un buisson... Emilie..

    - Julius, voyons... ho,hoho "

    Et ils plongent tous les deux dans le buisson avec forces embrassades... he

     

    Bises à toi... (et sinon, les saisons, tout ça, tout ça... Est-ce qu'il y a un arbre qui va refleurir... du genre Le Lilas ? intello).

    3
    Vendredi 8 Juin 2018 à 15:27

    Biloute est carrément machiavélique, obliger sa mère à rester avec elle alors qu'elle pensait en avoir fini avec ce challenge. Mais en même temps, elle a lu le journal alors, na?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :