• Semaine 7

     

    Biloute est très amoureuse.

    Semaine 7 

    Semaine 7

    Biloute est amoureuse et ne se prive pas de le crier sur tous les toits.

    "Puisque je te le dis qu'il est The Man of my life, l'homme de ma vie... c'est comme ça et p'is c'est tout!  Et je te préviens, tu t'approches, je te refais le portrait, toute BFF de ma life for ever que tu sois!"

    Semaine 7 

     Il s'appelle Patrick (non pas l'étoile des mers, ami de Bob l'éponge, voyons, un peu de sérieux! :o)   
    Tout le monde, dans le quartier des arts, là où n'habite pas Pat' d'ailleurs, l'appelle "Petit  lait"ou "Q blanc" ou "le crémier", rapport à sa peau laiteuse.

    Semaine 7

    Il n'est sans doute pas le plus bel homme de l'univers, mais Biloute n'en a pas conscience.  Pour elle, Patrick est le dieu de l'amour en personne, celui que toute femelle et tout mâle veut serrer dans ses bras.  

    Semaine 7

    Depuis que Biloute a posé les yeux sur lui et ses lèvres sur les siennes, elle ne rêve que d'une chose, lui passer la corde au cou et le cloîtrer chez elle, dans une toute petite pièce sans fenêtre, avec une toute petite porte camouflée et secrète, dont elle seule aurait la clé.

    Semaine 7

     Ne soyons donc pas surpris si au moment de souffler ses bougies, la seule idée qui trotte dans la tête de Biloute est :

    "Il faut que Patou-lou-lou-d'à-moi-pour-toujours m'épouse.

    Semaine 7

    La seconde idée étant:

    "Il faut que je crée un  voire deux, trois ou cinq mille clones de Patou-lou-lou d'à-moi-pour-toujours afin de tromper toutes celles et tous ceux qui veulent lui mettre la main dessus.  Il me suffira de les lâcher en ville...  Bam!"

    Semaine 7


    Oui, je le sais, c'est un plan bien machiavélique que voilà, à la hauteur, n'est-il pas de la turpitude du cerveau schizophrénique et maléfique de Biloute.

     Ainsi ne sommes-nous pas étonnés lorsque dès les bougies soufflées, Biloute postule sans attendre à la carrière de scientifique, la seule capable de voir se réaliser le vœu numéro 2 de Biloute, elle en est sûre et certaine.  Fort impudent et imprudent serait celui qui oserait remettre en doute ses choix.

    "Tu fais quoi, ma Biloute d'amour?"
    "Je postule pour devenir scientifique."
    "Et mon bisou?"
    Juste une seconde, mon amour."

    Semaine 7

    Semaine 7

    L'impudent et prudent à mettre en doute l'idée de Biloute est bien sûr, son père, quelques minutes plus tard.

    "Alors, quels sont tes projets d'avenir, ma Biloute?"
    "Créer un clone de Patou-lou-lou d'à-moi-pour-toujours afin de tromper toutes celles et tous ceux qui veulent lui mettre la main dessus."
    "Loin de moi l'idée de te juger mais penses-tu vraiment que ce soit un projet de vie, ma fille?"

    Semaine 7

    Aïe...

    "Mais je te crotte, papa!  Non mais oh!  Tu te prends pour qui?  Tu devrais savoir depuis le temps que je m'en bats lèc. de ce que tu penses..."

    Semaine 7 

    Semaine 7

    Et Emilie de geindre:

    "Ne la contrarie pas, par pitié, mon Julius..."
    "Oui, ben si c'était TON Julius, ça se saurait, maman!"
    "Ne parle pas comme ça à ta mère, Biloute."
    "C'est quel mot que tu ne comprends pas dans la phrase: "je te crotte, papa"?"

    Semaine 7

    Oups.  Il y a de l'ambiance chez Lol.

    "Biloute...", geint encore Emilie.  "Si tu savais tout ce que nous, ton père et moi, avons fait pour toi..."

    D'un geste, Biloute balaye la tirade de sa mère.

    "C'est ça, fais-en un livre, ça intéressera peut-être quelqu'un, maman!"

    Semaine 7

    Ni une ni deux, en pleine festivité, Emilie se saisit de son téléphone, met un terme à sa carrière de critique et décide de suivre le conseil de son héritière.  Dorénavant, Emilie écrira et auto-publiera ses propres livres.  A elle, très vite, les critiques dithyrambiques et élogieuses sur ses œuvres.  Hé!  Hé!

    Semaine 7

     

     

    A la semaine prochaine

     Réussite du but premier de la génération 1

    Semaine 7


    Le coup d'envoi pour cette génération deux est donc lancé.

    Petit bonus parce que je ne peux pas m'en empêcher. Emilie a terminé une seconde collection.

    Semaine 7

    Et dans les divers

    lcqewclj1n46.jpg

    De la surprise d'Axelle (fille de Cassie...) qui vient de "poper", lorsqu'elle rencontre Emilie:

    "Qui t'es, toi?"

    7pcaohaptwap.jpg

    Cassie ne tient pas à communiquer l'identité du géniteur de son enfant. Des mauvaises langues diraient que c'est sans doute parce qu'elle n'en a elle-même aucune idée; mais moi, bien sûr, je ne participerai pas à nourrir pareille rumeur :mrgreen:

     

     

     

    « Semaine 6Semaine 2.1 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juin à 10:20

    Dur dur de vivre avec Biloute je suppose, mais qu'est ce que c'est génial de la lire elle me fait toujours rire avec ses idées tordues. J'adore vraiment comment tu parviens à créer autant de personnages tant différents les uns des autres et attachants, j'ai hâte de lire la suite!

     

    2
    Dimanche 10 Juin à 15:06

    Eh bien ! Je sens qu'on ne va pas s'ennuyer avec cette seconde héritière dis donc ! he

    Moi, à la limite, je préfère qu'elle fasse des clones de son patou-lou-lou-d'a-moi-pour-toujours que d'elle-même, tiens ! (et surtout ne lui dit pas, hein !^^)

    Quand à l'amour filial, je suis admirative : "je te crotte papa'" . Bon, en même temps, il l'a bien cherché le Julius aussi. Il avait qu'à être là quand il le fallait. 

    Bon, et sinon, félicitations pour la 2eme collection d'Emilie. C'est déjà ça de gagné et c'est moins contraignant que ses deux filles. 

    Quand à Axelle, aura t'on l'occasion de la suivre un peu ou vas-tu te concentrer sur Biloute et sa progéniture ? (Aïe ! Je n'oses l'imaginer en tant que maman... ). Quand au père, je me rappelle plus s'il y avait un blond parmi les conquêtes de Cassie... 

    Je trouve que tu t'en sors bien quand même dans ce Random. Tu as toujours l'art et la manière de nous rendre attachant les sims de tes histoires.

    Bref, vivement la suite ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :